L’une des plus belles merveilles naturelles du Canada, les grottes scéniques de Collingwood, sont situées sur la partie la plus élevée de l’escarpement du Niagara et dans un cadre spectaculaire au-dessus de la Baie Géorgienne sur Blue Mountain [« montagne bleue »].

Ces mystérieuses grottes et cavernes, autrefois sous- marines, se sont formées au cours de million d’années par le mouvement des glaciers à l’ère glaciaire. Les géologues ont trouvé des races d’une mer intérieure sur les flancs de la montagne et grâce à des fossiles dans les rochers.

Des botanistes ont identifié des fougères et des plantes rares qui poussent dans les cavernes, telle que la fougère exotique Maidenhair [« cheveux de jeune fille »].

Les plus anciennes archives sur cette région sont celles des missionnaires Jésuites qui, pendant la première moitié du 18ième siècle ont vécu avec le peuple des Hurons. À une certaine époque, ils étaient la plus grande nation d’Amérique du Nord. Plus de 30,000 Hurons vivaient, cultivaient la terre et chassaient dans les alentours. La région autour des grottes scéniques était la partie de la tribu Pétun ou « nation du tabac ». Le tabac qu’ils cultivaient était le principal objet de commerce utilisé par la tribu Pétun.

Les Hurons se servaient des ces formations rocheuses comme d’une forteressse pour se protéger de leurs ennemis aux alentours de 1650. Par la suite, les Hurons se sont installés plus au sud-ouest où, de nos jours, on peut trouver les descendants de la tribu connue sous le nom de Wyandottes près de la ville de Sandwich.

Les fouilles effectuées entre 1975 et 1978 par l’archéologue Charles Garrad confirment les écrits historiques mentionnant que la région a été visitée par l’explorateur français Samuel de Champlain. C’était aussie le site historique du village huron d’Ekarenniondi et de son rocher du culte -« EKARENNIONDI » – qui signifie « le rocher remarquable ».

Les grottes scéniques de Collingwood ont attiré visiteurs et touristes déjà 50 ans.

POUR LA VISITE, SUIVRE LES REPÈRES BLEUS SUR LE SENTIER

LA VISITE SE FAIT EN 50 MINUTES ENVIRON. MERCI DE NE PAS JETER DE DÉTRITUS ET D’UTILISER LES POUBELLES. AUSSI, PRIÈRE DE NE PA ARRACHER L’ÉCORCE DES BOULEAUX AFIN D’ÉVITER DE DÉTRUIRE LES ARBRES. MERCI.

  1. REFRIGÉRATEUR NATUREL – L’été, un courant d’air froid constant qui vient de la Cave de Glace maintient la température à environ 4 degrés celcius. Celà permettait la conservation idéale de la nourriture de tous les premiers autochtones.
  2. CAVE DE GLACE – Vous ressentirez le changement de température comme vous descendez dans la grotte. On peut trouver ici de la neige et de la glace jusqu’au début de l’automne.
  3. VUE DE PREMIÈRE – Vue magnifique de Collingwood, Wasaga Beach et de la baie de Nottawasaga, toutes parties de la Baie Géorgienne et du lac Huron.
  4. SENTIER PÉTUN – Ceci est une partie du sentier de randonnée de Bruce qui va des Chutes du Niagara jusqu’au village de Tobermory.
  5. COIN DES AMOUREUX – Un petit coin romantique avec une vue grandiose de l’Huronie, ancien nom amérindien de la région.
  6. LIEU DU SUICIDE – Le folklore amérindien raconte qu’une jeune femme Huronne était tombée amoureuse d’une jeune homme d’une autre tribu. Certains Hurons jaloux ont alors tendu une embuscade au jeune homme et l’ont poussé du bord de la falaise. La jeune fille, poussée par les désespoir et le chagrin, s’ait donnée la mort pour rejoindre l’homme qu’elle aimait.
  7. POINTE AUX SIGNAUX – Vue spectaculaire approximative de 4,000 kilomètres carrés à une hauteur de 550 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les signaux de fumée pouvaient être vus depuis Christian Island, Wasaga Beach, Collingwood et Barrie. Le meilleur endroit pour prendre de superbes photos.
  8. LIEU DE RÉUNION DES CHEFS – Cette formation rocheuse détachée créait un endroit retiré et privé parfait pour les réunions des chefs Hurons. Ils utilisaient un tronc d’arbre pour traverser au-dessus et le prenaient avec eux sur le rocher afin de préserver le secret des réunions.
  9. EKARENNIONDI – Lieu historique du rocher de culte des Hurons. Ici, en chemin vers le Village des Esprits, Osctorach [« Perceur de Têtes »] retirait les cerveaux des indiens morts. Leur prochaine vie était alors plus heureuse parce que leur esprit ne pouvait pas se souvenir de leur existence précédente sur Terre et des êtres qu’ils laissaient derrrière eux.
  10. LA MISÈRE DU GROS HOMME – Faufilez- vous entre les rochers ou passez par-dessus. L’endroit le plus étroit mesure 36 centimètres. Ne manquez pas les signes amérindiens sur la paoi de la grotte à droite avant de grimper vers la sortie.
  11. LA CAVERNE AUX FOUGÈRES – Des fougères et des mousses très rares poussent ici, telle que la fougère « cheveux de jeune fille » [Maidenhair Fern]. S’IL VOUS PLAIT! NE PA TOUCHER AUX PLANTES! MERCI.
  12. LA CHAIRE DU PASTEUR – Il est reconnu que les murs des cette caverne ont été séparés par le mouvement des glaciers au cours de l’ère Glaciaire. La paroi de droite est constituée de calcaire et la portion de couleur noire sur la paroi de gauche est du minerai de fer.
  13. L’ARCHE HURONNE – Cette ouverture était un endroit qui pouvait facilement être gardé par les Hurons, tout comme certaines parties pouvaient être bloquées pour trapper l’ennemi.
  14. LA CAVERNE DE WASHINGTON – An-dessus de l’entrée de la grotte se trouve une formation rocheuse naturelle qui ressemble au profil de George Washington. Marchez tout droit jusqu’à la Grotte de l’Ours et retournez vous pour regarder la paroi de droite.
  15. LA FORTERESSE PÉTUNE – De toutes les cavernes, c’est la seule qui ait 4 sorties, une pour chacun des points cardinaux. Cette forteresse naturelle de rochers empêchait toute tribu ennemie d’ambusquer ceux qui la défendaient.
  16. LA CAVE DE L’OURS – Les premiers colons pensaient que les ours noirs dela région venaient hiberner ici.
  17. LE ROCHER SUSPENDU – En regardant vers le bas, vous remarquerez que la distance entre les parois est plus grande au niveau du sol qu’au sommet. Qu’est-ce qui maintient ce rocher suspendu ainsi?
  18. LE ROCHER EN ÉQUILIBRE ET (19) LE ROCHER SOLITAIRE – Deux autres structures naturelle en calcaire enrichies de millions d’années de géologie et d’histoire humaine.

SUIVRE LES REPÈRES JAUNES À TRAVERS NOTRE SUPERBE FORET NATURELLE QUI VOUS CONDUIT VERS LA FIN DE LA VISITE